Left
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
Right

Kyveli Alexiou
Le style, théâtre de soi-même

L’esthétique des accessoires de la cosmopolite grecque

Nous la voyons, baignée de lumière à St Barth, dans une robe d’origine roumaine. Sa tenue reflète son credo stylistique explicite, voire sculptural : à chacun son style, en harmonie avec son corps. Tel est le point de départ pour jouer en s’interprétant soi-même, de manière théâtrale et originale.

Née en Grèce, Kyveli étudie à New York et travaille à Londres, où elle habitera peut-être. Mais, pour l’étudiante en sculpture diplômée en histoire de la philosophie européenne, le concept de maison est relatif : « Je suis comme une tortue, je me déplace avec mes affaires ». Des objets souvenirs, tel un patchwork personnel, sont essentiels en tout lieu : « Je n’aime pas le minimalisme, les espaces vides, ni les pièces qui ne transmettent rien, où l’on a peur de s’asseoir. Une maison doit être le journal de votre vie ». Un intérieur d’inspiration française témoigne, avec une élégance shabby chic, de la vie de Kyveli à New York, tandis que l’alternance chromatique du blanc et du bleu la révèle à Mykonos. Aucun compromis : « Les zones d’ombre ne me ressemblent pas ».

Cette passionnée de sculpture aime les prises de position. Et c’est en sculpteur qu’elle pense, lorsqu’elle dessine sa future ligne de bijoux et qu’elle s’habille : « Nous devons savoir qui nous sommes et connaître notre corps ».

Auparavant costumière à Londres, elle a récemment conclu son expérience new-yorkaise en tant qu’assistante au musée du costume MET. Attirée par la photographie et la direction artistique, Kyveli se concentre actuellement sur le design, celui de ses bijoux. Des objets qu’elle considère justement comme des microsculptures : « il faut un grand sens de l’équilibre et de la symétrie pour coordonner chaque élément. Il n’y a aucune marge d’erreur, à si petite échelle. » En revanche, ses créations laissent libre cours à l’énergie, aux différentes vibrations de chaque pierre et de chaque métal. Et surtout à une approche unique, la quintessence du style.

Le sens des accessoires: « J’ai une obsession pour les accessoires. Plus que les vêtements, j’aime les déclarations de style : certains détails, certains objets ou des pièces particulières. J’aime les mélanger, même s’ils sont d’époques différentes et créer des associations inattendues. » Un manteau, un gant, un sac, un chapeau durent pour toujours et parlent de nous. Et elle-même, comment se résumerait-elle, esthétiquement parlant ? « Je suis mon chemin ». D’après Kyveli, dans ce monde global où même notre look est hyperconnecté, il faut plus de courage. Pour être soi-même et réussir : « Pourquoi ne pas montrer exactement qui nous sommes, plutôt que de chercher à ressembler à quelqu’un d’autre ? »

Jamais: Un ensemble générique, semblable à beaucoup d’autres.

L’exemple: Quand j’allais à l’école en Grèce, tout le monde portait un blouson de chasse. Moi je l’utilisais seulement pour monter à cheval. Quand il est passé de mode, à 25 ans, j’en ai racheté un.

Toujours: Comprendre ce qui va bien avec notre corps : je ne suis pas Twiggy. Il est alors bon d’expérimenter, même dans l’excès.

Son lieu préféré: St Barth.
J’y passe beaucoup de temps, au moins deux mois par an. Très française, cette île est un petit morceau d’Europe dans les Caraïbes. Une bulle avec ce je ne sais quoi de surréel, qui me fait penser au Yellow Submarine, notamment parce que ce n’est pas facile de rejoindre l’île. Mais le voyage vaut tous les efforts : là-bas, la vie est détendue, tout est simple et très bohémien, et les personnes que l’on croise sont intéressantes.

Sa manie, les parfums. Enfant, j’adorais Fracas, le parfum de ma mère. Je n’avais pas le droit de l’utiliser, et maintenant je la comprends. Mes parfums préférés ? Différentes créations de la parfumerie Santa Maria Novella de Florence, et Lys de LeLabo. Le n.31, en particulier : un mélange de tubéreuse, jasmin, musc et vanille.

The Picture of - Archives

Alexia Jordan
La promenade culinaire d’une designer collectionneuse d’os
En Savoir Plus
Kyveli Alexiou
Le style, théâtre de soi-même
En Savoir Plus
Lucia Odescalchi
Une princesse des temps modernes
En Savoir Plus
Polly Morgan
L’uniforme de l’artiste
En Savoir Plus
Carolina Bucci
Renaissance contemporaine
En Savoir Plus
Noor Fares
Le monde à travers les yeux
En Savoir Plus
Caroline Issa
La culture de la mode
En Savoir Plus
Andrea Brugnoni
Urbain éclectique
En Savoir Plus
Hugh Van Cutsem
La double vie de Hugh van Cutsem
En Savoir Plus
Sofia Camerana
Détails de voyage
En Savoir Plus
Matteo Sardagna
Sardagna et l’amour de la terre
En Savoir Plus
Hedvig Opshaug
Le style au quotidien: comment s’habiller dans la journée
En Savoir Plus
Gelasio Gaetani D’Aragona Lovatelli
Gelasio Gaetani, voyageur autour du monde
En Savoir Plus
Orsini Peduzzi
De Rome à Paris en compagnie de Tine et Luisa
En Savoir Plus
Lola Toscani
Un aperçu du New York de Lola Toscani.
En Savoir Plus
Nathalie Dompè
Le Milan de Natalie Dompé
En Savoir Plus
Tala Samman
La styliste et blogueuse de mode nous fait visiter « son » Dubaï à elle
En Savoir Plus
Guido Taroni
"L’emblématique est, par essence, ce rare équilibre entre le familier et l’unique."
En Savoir Plus
Martha Ward
Coup d’œil dans le garde-robe de Martha
En Savoir Plus
Peter Cincotti
Mes origines italiennes s’expriment à travers ma musique
En Savoir Plus
Carlotta Loverini Botta
une journée à Londres avec Carlotta Loverini Botta
En Savoir Plus
Valentine Warner
Valentine Warner nous dévoile sa touche
En Savoir Plus
Tod's Loves New York
New York Exclusively for Tod's
En Savoir Plus
Milan as seen by Micol
« Si c’est ce que tout le monde voit, ce n’est pas ce que je vois »
En Savoir Plus
Chic muse
La blogueuse de mode Denni Elias apporte sa contribution à Tod's
En Savoir Plus
The Northern Light
Hedvig Opshaug for Tod's
En Savoir Plus
The Blonde Salad
Chiara Ferragni en exclusivité pour Tod's
En Savoir Plus