Skip to main content

Adrien Chavassieu

Le parfait voyageur

Bien plus qu’un manager au style intercontinental

Penser à Adrien, c’est l’imaginer dans un avion. En effet, la triple vie de ce manager dans la parfumerie, co-gérant d’un restaurant à Majorque et co-fondateur de l’appli Citytips, se déroule le plus souvent en avion. Une existence au gré des choix et des continents.

Les parfums: en tant que responsable des marchés de l’Amérique du Sud, de l’Inde et de l’Afrique, il distribue les essences des différentes marques du luxe françaises et internationales.

Vient ensuite le restaurant de tapas Sa Cova situé à Santanyi, à Majorque, où Adrien, habitué aux déplacements dès son plus jeune âge, passe toujours ses vacances : sans cesser de travailler, bien entendu.

Comment freiner, par ailleurs, la mentalité d’un jeune homme né aux Pays-Bas, qui a vécu au Venezuela puis dans les grandes capitales d’Europe, d’abord à Londres puis à Paris, avant de rejoindre un campus à Fontainebleau. Il retourne ensuite à Paris, pour suivre des études d’Économie Internationale et décrocher son premier emploi dans les parfums, entre le Japon et New York. Destinations suivantes, la Chine et Shanghai, les missions de conseil à Hong Kong, avant qu’Adrien décide enfin de transformer la carte de sa vie en un métier : « Je voyage sans cesse, je prends note de ce qui me plaît ou m’impressionne ». Des sensations et des choix ayant un grand impact médiatique, qui prennent forme sur son Appli Citytips, avec des conseils numériques à ne pas manquer sur www.citytips.co .
Revenu il y a quelques mois à Paris, où nous l’avons photographié, Adrien a décidé de s’installer dans cette capitale qui lui est familière, pour y reconstruire une sorte de quotidien qui, en réalité, n’existe pas, étant donné qu’Adrien vit dans cet état permanent de départ, s’échappant également de cette sensation. En présence de ce véritable voyageur, nous décidons d’enquêter sur ses habitudes.


Le style
Des chaussures toujours très élégantes. Pas seulement confortables, mais également d’excellente qualité.
Le confort comme frontière de la mode et des tendances. Un équilibre qui se matérialise astucieusement dans un style chic décontracté, composé de t-shirts, de pulls gris à col roulé avec des jeans et des vestes sans doublure. À propos d’une veste noire achetée il y a 15 ans : « le meilleur investissement de ma vie ».
Règle fondamentale: « Si un vêtement n’est pas parfait ni d’excellente qualité, je ne l’achète pas. »
La manie: Téléphone dans la poche droite, clefs et baume à lèvres dans la poche gauche.
Obsession: « mon système pour toutes les questions pratiques, intouchable. ». Jetons-y un coup d’œil, avec la description de La valise parfaite.
Bagage à main, rigide et léger, avec quatre roues.

Habits:
Une seule couleur pour tout et une superbe chemise blanche, deux ou trois paires de jeans et des chaussures confortables pour pouvoir marcher beaucoup. Jamais de manteau, un pull en cachemire noir sous mes vestes fait l’affaire : je voyage d’avions en voitures et d’hôtels en restaurants.

Astuces contre le jet-lag:
Minerve (de voyage) :« mon cou reste au chaud, je dors bien et les hôtesses sont au petit soin en croyant que je suis malade ».
Casque anti-bruit :« je n’entends plus le vrombissement de l’avion et je suis beaucoup plus reposé à l’arrivée »
Maillot de bain « S’il y a une piscine dans l’hôtel, il est indispensable de nager pour lutter contre le jet-lag ».
Chargeurs : « J’achète en double tous ceux qui peuvent me servir et je ne les enlève jamais de ma valise ».
Montre: « Au moment du départ, je règle toujours ma montre sur l’heure de ma destination ».
Back to top