Skip to main content

Lucrezia Buccellati

Un style classique, avec une touche rock. Et beaucoup d’équitation.

À New York comme à la campagne, des bijoux conçus comme des tableaux.

Une vie au grand galop. Un pied à Milan, l’autre à New York: des origines classiques avec la modernité de la Grosse Pomme, tout au long de l’année. Toujours en mouvement également dans l’entreprise familiale de joaillerie, avec des idées transversales : l’or et l’art, l’or et la musique, et ce depuis toujours, dès sa plus tendre enfance. En dernier lieu, au galop sur son cheval, qu’elle monte presque tous les jours : «c’est pour moi une forme de méditation et d’apaisement. L’équitation me permet de cristalliser mes pensées puis de le remettre en ordre».
Parmi ses dernières créations, la collection Opera, présentée en juillet à Paris : un design iconographique qui mêle avec fraîcheur or, diamants et musique, imaginée avec son père Andrea: «nous travaillons toujours en binôme intergénérationnel ; autrefois, cette équipe se composait de mon grand-père et de mon arrière grand-père».
Lucrezia, première femme à intégrer l’équipe créative de la Maison, s’est fait connaître avec Out of the box. Une coque originale, mélange d’avant-garde et de classicisme, qui habille IPhone et IPad du soleil des Sforza peint par Leonard de Vinci : «c’était là ma manière d’interpréter l’énergie que j’accumule à New York avec les proportions et la beauté propres à l’Italie». Viendront ensuite Timeless Blue, des bijoux qui revisitent cinq tableaux avec maestria : une collection originale et particulière, créée avec son père Andrea, qui a vu le jour grâce au soutien de son époux David Wildenstein, héritier de la dynastie de galeristes d’art les plus célèbres au monde. À la maison ? «Comme dans la vie, j’ai besoin d’espaces ouverts afin d’élargir mon horizon mental. J’adore la campagne et la nature, ce sont des lieux organiques : vivre en ville me demande un effort».

Je me sens élégante : avec un bijou, pas trop gros, pour la touche de raffinement.

Ma tenue : blouson de motard, bottes en cuir : la touche rock pour réveiller le classique.

Mon plus beau cadeau : le sac que m’a offert David, il a la dimension idéale. Tout rentre mais il n’est pas encombrant.

Dans ma valise : des leggings, des t-shirts et un fer à boucler.

Pour trois jours à Paris : une veste en cuir, un gros bracelet, une chemise blanche, un jean et un pantalon en cuir, des boots à talon et un sac où glisser mon Macbook Air.

Ma musique : danse électro. Comme celle du Happy Ending, une boîte de nuit à New York.

À la maison : un esprit un peu campagne avec un touche de minimalisme zen.

Mon livre préféré : «Orgueil et Préjugés» de Jane Austen. Je m’identifie totalement à l’héroïne.

Ses peurs : peur du noir et des mers sombres et profondes, peur de ne pas savoir ce qui m’entoure.

Toujours : un rouge à lèvres nude pour être toujours parfaite. Un pendentif autour du cou. Les cheveux détachés. Des dessous chics. Des boots, même avec une jupe.

Jamais : de jupes trop longues, de chemises ni de t-shirts moulants. Jamais de sacs géants.

Son appli préférée : Shazam mais aussi Looper, pour mixer tous les sons.

Trois adresses:
- Baroque Pearl : le parfum que l’on ne trouve qu’à San Francisco, chez Gump’s.
- La tarte aux abricots de la pâtisserie Panarello, à Milan. Je m’en rendrais malade.
- Les cabines d’essayage virtuelles de Rebecca Minkoff, à New York. On peut scanner les vêtements avec un Smartphone puis se regarder dans le miroir pour voir l’effet produit.

Dans son sac : une paire de boucles d’oreilles, du rouge à lèvres et des lunettes de soleil. Un casque pour la musique. Un fond de teint discret au cas où. Une crème pour les mains. Un petit lainage.

MY TOD’S
Dans ma garde-robe, j’ai choisi ces bottes de cavalières, la pièce la plus emblématique de mon style vestimentaire et ce n’est pas un hasard si je l’ai interprété avec mes coupes et les photos de mon enfance.
Les chevaux ont toujours fait partie de ma vie, même celui-ci qui est en bois, un cadeau de mon père avec lequel je jouais enfant.
Back to top