Caroline Issa

La culture de la mode

Selon le directeur mode de Tank, auteur du blog becauselondon.com : en d’autres termes, la femme la plus photographiée au monde…

Née au Canada d’une mère chinoise et d’un père iranien, sa beauté métissée va de pair avec son ouverture esprit multiculturelle. Elle a quitté le management au profit du stylisme en intégrant Tank Magazine où elle tient le blog très suivi becauselondon.com, ville où elle vit et où nous l’avons rencontrée. Dans son appartement, un ancien atelier, on croise de vieux moteurs d’aéroplanes.

Aujourd’hui, nous nous entretenons avec elle des excellences de la vie moderne. Tank Magazine, revue trimestrielle londonienne imaginée et dirigée par Masoud Golsorkhi, traite d’art, de musique, d’architecture et de design. Ce magazine culte mêle culture et mode, cette dernière vue par Caroline Issa. C’est elle qui décide du style et des tendances, et pas seulement dans les pages de Tank. Toujours en équilibre entre hasard et couture, sublimée par les couleurs qu’elle seule sait lui donner. Chacun de ses looks est à garder, de même que chaque numéro de Tank. Ce défilé d’art et de photographie, d’art graphique et d’interviews est ensuite consigné dans le Tank Book. Best of Tank Magazine 1998-2000, un collector où Caroline Issa revendique également sa philosophie. « La mode et l’art sont étroitement liés, l’architecture exerce également une profonde influence. Il s’agit à chaque fois d’apporter une perspective, et des références naturellement, ne serait-ce que quelques lignes de design, à moins que l’on ne parte d’une expo de sculpture… mes reportages photo s’inspirent de tous les univers ».

Dans la vie, où puisez-vous votre inspiration ? « Dans ma culture chinoise. Dans les étés que j’ai passés à Singapour, avec ma grand-mère ».

Le style de Caroline.
Blazers et costumes à la coupe masculine, soies et robes de chiffons avec de hauts talons, accessoires en faux contraste, un rouge à lèvres qui attire tous les regards. Son style transcende le jour et la nuit, l’esprit couture et l’ultra-féminin, il ose l’excentrique sans user d’artifices. Naturellement à part, toujours changeante, Caroline est toujours là où ne l’on l’attend pas.

Le hasard ? « Je marie des tissus et des imprimés comme personne d’autre n’oserait faire. Je casse la rigueur d’un costume masculin avec un côté street style ou des flocons vaporeux, je n’hésite jamais à ajouter une touche de couleur ».
Jamais : « Je ne porte jamais rien qui ne soit pas confortable. Même si c’est la plus fabuleuse des tenues ». Toujours : « J’investis beaucoup en parfums ».

Couleurs : « J’ose, j’en use, je les sens sur moi. Je n’aime pas le total look noir. Je l’ai beaucoup porté par le passé mais maintenant je le trouve ennuyeux. Aujourd’hui je défie toujours les coordonnés avec une touche légèrement décalée, comme un ton un plus acidulé ». L’été Tod’s : « La palette des roses et des bordeaux. Et les ballerines, dans toutes les nuances de ces coloris ». Proportions : « Je gravite toujours autour d’une certaine longueur qui a un petit côté rétro. Je porte les jupes et les robes juste au-dessous du genou. Je trouve la longueur très féminine et tout aussi sexy : les jupes Tod’s bouffantes, par exemple… ». Sa garde-robe : « Les costumes d’homme, les robes très féminines, les chemisiers de dames en alternance avec des t-shirts d’avant-garde, et puis les pulls, toujours en petite taille ». Les 5 musts : « Ma chemise blanche et celle bleu et or, une robe de cocktail ostensiblement vintage, un trench très couture, une paire de chaussures à talons aiguilles ». Le choix est difficile, les chaussures de Caroline envahissent tout l’espace : armoire, chambre à coucher, salle de bains, jusqu’à la bibliothèque…

Issa-Style-Stand-Out
En ordre dispersé, elle arpente les chemins de la mode avec:
- un chemisier à imprimé ethnique mais avec un clutch cachemire
- un pantalon noir et un t-shirt blanc, des cheveux ultra-volumineux et des lunettes géantes
- le pantalon est en imprimé multicolore, le blazer est bleu sous lequel on aperçoit un t-shirt portant l’inscription street-twist
- parka couture avec caleçons et talons dans un camaïeu de coloris terre
- le jaune d’une robe à ramages noirs et le vert sauge d’un sac immense
- un pantalon écossais bleu-vert avec la dentelle noire de la chemise
- un pantalon jaune citron et un col bleu électrique dépassant d’un pull en nid d’abeille rétro jaune et blanc
- une chemise rose pastel, une jupe plissée vert pastel et des chaussures noires à talons
- une robe longue brodée qu’elle porte la journée
- une jupe léopard + le vert menthe de la chemise, une veste léopard jetée sur les épaules, dessous un jean et une chemise imprimée
- la touche originale de la robe imprimée réside dans son décolleté d’un blanc laiteux, une association originale et osée.
Back to top