Skip to main content

MY BELOVED: Figaro

Figaro & moi

« Figaro et moi étions faits l’un pour l’autre ! Il est né à 300 mètres de l’appartement que j’habitais à Saint-Germain des Prés. Nous nous sommes connus grâce à une amie new-yorkaise, Sarah. Elle aussi a des teckels – ce sont des chiens vraiment uniques – et nous sommes tous les deux tombés amoureux de cette race. »

Ainsi s’exprime Jean-Christophe Laizeau, directeur de la communication de la Maison de Champagne Ruinart, établi à Paris, qui nous livre les détails de son Art de Vivre à lui.

« Je lui ai donné le nom d’un personnage d’opéra : un nom racé et qui lui correspond parfaitement. C’est également le nom d’un des quotidiens français les plus lus, un choix particulièrement indiqué étant donné ma profession !

Ce que j’aime le plus chez Figaro c’est son intelligence. Il sait quand je suis pressé et quand j’ai du temps à lui consacrer et il s’adapte en conséquence. Il est très sociable avec les gens et avec les autres chiens, et sait parfois aussi garder ses distances... Il m’amuse beaucoup ! Il déteste la pluie, comme moi, nous sommes "solaires".
Il est capable de somnoler pendant des heures au bord d’une piscine sous un soleil de plomb. Il adore la campagne et j’ai même parfois l’impression qu’il voudrait monter à cheval avec moi.

Nous adorons nous promener tous les deux. Comme il est très obéissant, je ne le tiens jamais en laisse. Le weekend, on fait de très longues promenades et pendant la semaine on fait du footing dans le bois de Boulogne, en face de la maison. Il y a un an, nous avons déménagé de Saint-Germain-des-Près à Neuilly
Les parisiens ont bien essayés de nous en dissuader, mais je dois dire que c'est l’endroit idéal pour vivre à Paris. Neuilly est l’Upper East Side parisien et le bois de Boulogne est un lieu enchanteur.

Nous sommes inséparables. Je l’emmène avec moi au bureau, au restaurant, en voyage, chez mes amis le weekend. Ceux qui ont des enfants sont ravis parce que Figaro peut jouer avec eux pendant des heures, il a une patience infinie… C’est un teckel facile à vivre parce que, en toute modestie, il a reçu une excellente éducation.

Ensemble, nous voyageons partout dans le monde sauf en Angleterre parce que c’est encore un peu trop compliqué pour les autorisations. Lorsque je dois me rendre à Londres, Figaro prend ses quartiers dans la maison de famille du Loiret, à la campagne. Nous avons surnommé cet endroit "Prozac-sur-Loire" parce qu'il n'y a rien à y faire. Mais c'est parfait pour Figaro qui se prélasse au soleil ou dort.

Comme moi, Figaro adore Venise. En plus les Vénitiens sont fous des teckels et nous sommes au septième ciel dès que nous arrivons. Et puis Figaro n’a pas le mal de mer !

Bien sûr Figaro aime aussi New York, où il a de nombreux copains : Gus, Cricket, Hélène et Jackeline, les teckels de mon amie Sarah et de sa fille Whitney. À New York, sa boutique préférée est Canine Style dans l’Upper East Side. Lorsque nous voyageons ensemble, j’utilise toujours un sac que m'avait offert Yves Carcelles. Figaro sait que lorsque je le prends, nous sommes sur le départ. Alors il fonce chercher son jeu préféré et se glisse immédiatement dedans, nous sommes alors prêts à partir ! »

Back to top