Skip to main content

Looking at Tod's: Leo 2016.

Design pour marcher dans le monde.

L'édition 2016 de Looking at Tod’s, projet qui lie Tod's au monde du design, sous la direction de Giulio Cappellini, est dédiée au Gommino Leo. Au centre de la scène neuf jeunes designers et leur interprétation d'auteur du célèbre Gommino. Les renvois au monde du design, de l'architecture et de l'art, sont traduits par les artisans de Tod's en éditions limitées spéciales (disponibles à la boutique Tod's de via della Spiga, à Milan, à partir du 14 avril, lors de la Design Week).
Céramique, marbre, cuir, métal et bois sont les matières d'enquête que Giulio Cappellini a confié à chacune des cinq agences de design qu'il a sélectionnées. Nous rencontrons l'architecte, défini par le magazine Time un des dix trendsetters mondiaux de la mode et du design et ambassadeur d'excellence du design italien dans le Monde, pour entrer dans la réalisation du projet Looking at Tod’s, édition 2016.
Comment avez-vous sélectionné les designers? "J'ai regardé la nouvelle génération, capable d'employer un langage qui lui appartient, et non plus un écho des grands prédécesseurs. Ces jeunes sont italiens, ils ont une expérience et une vision globales, plusieurs travaillent en équipe avec des étrangers, en une sorte de design nomade, qui marche à distance". Mais qu'est-ce qui les rapproche? "Il s'agissait d'intervenir dans un produit déjà conçu, avec des solutions de sensibilité hautement artisanales: ils ont en commun une grande attention à la matière". Et pour l'avenir du design, il y a-t-il des tendances? "Il y a une envie d'expérimenter, de s'engager aussi dans l'autoproduction, nous utilisons de nouveau nos mains pour chercher à connaître les matériaux. En synthèse: moins de rendering et plus de prototypes".

Quels, comment et pourquoi, la parole aux cinq agences de design.

Enrica Cavarzan et Marco Zavagno, ZAVEN
Le Passé est futur.

Base à Venise, ils travaillent en unissant design-art-et-communication. Leur matériau, pour revisiter Leo, est le bois. Appliqué au mors: "nous avons pensé à une intervention vivace pour un classique de l'élégance, en associant le bois aux plantes, de genre tropical".

1.   Chaussure équivaut à? Une pelouse. Si vous fermez votre pied, il devra être enveloppé par la commodité.

2.   Et la marche? Que trouvez-vous d'intéressant? Le moment où le talon se soulève: la tension maximum.

3.   Etes-vous plus attiré par la tradition ou par l'avant-garde? The past is the future, we can’t tell the difference. Even in a classic men’s lace-up with a nineteenth century flair, we immediately notice the claw marks of contemporary experimentation.

4.   Qu'est-ce qu'une chaussure raconte d'une personne? Si trop de soin transparaît, il existe un aspect maniaque, autrement une légèreté de vivre.


LEONARDO TALARICO
Futurisme léger

Design qui va à l'essence: "où tout est plus ordonné, même le chaos". Pureté et linéarité sont la griffe de ses pots-landscape, bols et tiges par exemple, qui créent un paysage mental de genre zen. Pour le Gommino Leo, auquel Leonardo a enlevé la bande sur laquelle est posé le mors, son défi était à base de titane. Un thème traité avec un renvoi à la haute couture: les épingles qui, et dont le trait est une Couture d'avant-garde, serrent les coutures latérales du Gommino Tod's.

1.   Chaussure équivaut à? Un pot. Servant tous deux à chausser quelque chose. Je n'aime pas les fleurs, mais je conçois de nombreux pots.

2.   Et la marche? Que trouvez-vous d'intéressant? La pression par laquelle la chaussure se pose à terre reflète l'état d'esprit.

3.   Etes-vous plus attiré par la tradition ou par l'avant-garde? Tout d'abord plus par les lignes que par le matériau, de préférence des idées qui vont de l'avant en respectant cependant le passé, avec un futurisme léger.

4.   Qu'est-ce qu'une chaussure raconte d'une personne? Le secret est comment vous la portez. Et ensuite, pour le choix du modèle, j'attends deux rencontres au moins, avant de juger.


Tommaso Nani, de MIST-O.
Pop pattern, Milan-Tokyo

Tommaso Nani travaille avec son confrère japonais Noa Ikeuchi, basé à Tokyo. L'esthétique des deux associés se ressemble, chacun aime de fait le pays de l'autre. Pour Looking at Tod’s, ils ont conçu une lecture pop du Gommino et de la céramique, le matériau attribué. Un modèle à carreaux, imprimé de manière aléatoire - comme un jet de confettis - revisite l'élégance sans temps de la chaussure. Imprimée en relief, pour sentir le tridimensionnel de la surface, comme il arrive avec le cuir.

1.   Chaussure équivaut à? A un pot. Un accessoire qui personnalise et que vous voulez regarder, comme la chaussure que vous portez.

2.   Et la marche? Que trouvez-vous d'intéressant? Le mouvement d'ensemble, à percevoir comme un bloc unique, abstrait.

3.   Etes-vous plus attiré par la tradition ou par l'avant-garde? Par l'association et la personnalisation, à l'avant-garde. Ce sont les matériaux qui m'intéressent, utilisés avec des langages divers, de recherche.

4.   Qu'est-ce qu'une chaussure raconte d'une personne? Vous l'achetez pour vous-même: pour la regarder à vos pieds, la journée entière. Combien elle s'intègre ou encombre dans le style, il s'agit d'un test décisif de l'extroversion.


LANZAVECCHIA+WAI, Pavie-Singapour
Construire le Voyage

Francesca Lanzavecchia: "nous travaillons ensemble, de Pavie à Singapour, pour des projets qui puissent refléter deux cultures et avancer, en construisant le voyage". On va de l'avant en repensant aussi le marbre appliqué au Gommino Leo: "une chaussure de tradition de mon enfance et le marbre, matériau également sans temps: une impression coupe à moitié le très doux cuir Tod's, telle une marqueterie".

1.   Chaussure équivaut à? A une valise, au voyage. La chaussure sert pour avancer, voire fuir.

2.   Et la marche? Que trouvez-vous d'intéressant? Voir si la tête ne bouge pas et celui qui sait poser la pointe me fascine. De fait, je l'ai décorée.

3.   Etes-vous plus attiré par la tradition ou par l'avant-garde? Je trouve toujours intéressante la présence des métaux et j'aime les constructions de recherche. Dans ce sens, plus comme sculpture que comme moyen de fuite.

4.   Qu'est-ce qu'une chaussure raconte d'une personne? Une chaussure est votre façon de marcher dans le monde: la volonté d'apparaître, d'où vous venez, combien vous voulez maîtriser.


Giorgia Zanellato et Daniele Bortotto
Rechercher sans arrêt

Ils ont présenté la collection Acqua Alta en 2013, puis ils ont collaboré avec des maisons historiques telles que Rubelli et Moroso, avec une grande attention et recherche artisanale. Leur matière, le cuir: "nous avons réinterprété un grand classique en faisant disparaître le mors, remplacé par sa silhouette, avec une technique de thermoformage artisanale, et cousue ensuite à la main".

Daniele et ensuite Giorgia, par ordre d'entrée.

1.   Chaussure équivaut à? Un verre. // Un tapis.

2.   Et la marche? Que trouvez-vous d'intéressant? Elle nous raconte beaucoup de vous. // Le rythme rapide.

3.   Etes-vous plus attiré par la tradition ou par l'avant-garde? Une belle touche de passé. // Le passé, surtout dans la forme.

4.   Qu'est-ce qu'une chaussure raconte d'une personne? La couleur: celui qui choisit le gris, l'est un tout petit peu. // La forme: je trouve plus sympathique celui qui la choisit arrondie.

Back to top